5 plantes adaptogènes pour mettre fin au stress et la fatigue

Plantes adaptogènes maca

Piliers des médecines chinoise et ayurvédique, les plantes adaptogènes aident l’organisme à s’adapter au stress et se prémunir contre ses effets néfastes. Bienfaits, principes actifs et posologie : ces plantes n’auront plus de secret pour vous !

Maca, ashwagandha ou encore rhodiole, ces plantes sont aujourd’hui très prisées pour leur capacité à lutter contre le stress. Aussi appelées « plantes adaptogènes », elles doivent ce nom au chercheur et pharmacologue russe dénommé Nicolaï Lazarev. Dans les années 1950, Nicolaï et ses équipes réalisent une série s’expériences visant à tester les effets de certaines de ces plantes sur des mineurs soumis à des conditions de vie très difficiles en Sibérie. Ces tests aboutiront à une seule et même conclusion : la consommation de ces plantes renforce les défenses immunitaires et permet au corps de s’adapter aux agressions extérieures. Cependant, notons que ces plantes adaptogènes ne sont efficaces que si elles sont prises de façon régulière, à savoir au moins 21 jours d’affilés. Alors, place aux cures !

La maca pour votre équilibre nerveux et hormonal

Réputé pour sa richesse en vitamines (B, C et E), minéraux, oligoéléments, acides aminés, antixoydants mais aussi alcaloïdes, ce tubercule est devenu un superaliment incontournable depuis de nombreuses années. Sacrée pour les Incas, la maca agit également comme régulateur sur les plans nerveux et hormonal. En effet, cette plante lutte notamment contre les syndromes prémenstruels ou de la ménopause. Par ailleurs, elle est aussi recommandée en cas de problèmes liés à la fertilité mais aussi est aussi réputée pour ses propriétés aphrodisiaques.

Comment en consommer ?
Ce tubercule est disponible sous la forme de poudre ou de gélules. Pour sa forme en poudre, incorporez 1 cuillère à café de maca dans votre smoothie, yaourt ou jus de fruit lors de votre petit déjeuner. Sous forme de gélules, il est préconisé de prendre 5 gélules par jour, dosées à 300 mg, à répartir tout au long de la journée.

La rhodiole pour booster sa motivation

Se trouvant majoritairement dans les régions froides de l’Asie, de la Sibérie et de la Scandinavie, cette plante se distingue par ses pétales jaunes flamboyantes. Idéale pour remettre le pied à l’étirer, la rhodiole permet d’entretenir la motivation lorsque l’on se sent épuisé. Un effet rendu possible grâce à ses rhizomes, tiges souterraines, contenant des actifs agissant sur la production de sérotine aussi appelée hormone du plaisir. Elle s’avère alors idéale lorsque l’on recherche à la fois un équilibre émotionnel et nerveux.

Comment la consommer ?
Prenez 1 à 3 gélules dosées à 250 mg lors de votre petit déjeuner.

Le ginseng pour en finir avec le surmenage

Présente dans les forêts montagneuses d’Asie orientale, cette racine est un véritable coup de pouce en cas de surmenage. Idéale pour en finir avec les baisses de régime, cette plante est une alliée de poids pour les sportifs ou encore les étudiants en période d’examen. Augmentation de la concentration, de l’attention, de la mémoire et des réflexes : les vertus du ginseng sont nombreuses !

Par ailleurs, cette plante adaptogène est aussi utilisée pour améliorer la résistance de l’organisme aux agressions hivernales. Également, les racines du ginseng, constituées de substances actives nommées ginsénosides, agissent sur les glandes surrénales et sexuelles permettant de réveiller la libido.

Comment en consommer ?
Selon votre niveau de fatigue, prenez 1 à 2 gélules dosées à 500 mg à base de 10 mg de ginsénoides durant votre petit déjeuner.

L’ashwagandha pour dire adieu aux insomnies

Plante star de la médecine Ayurvédique, l’ashwagandha contribue à lutter contre le stress mental et physique tout en régulant l’humeur. Des effets rendus possible grâce à la présence de principes actifs, les withanolides, au sein de ses racines. Par ailleurs, la présence du L-tryptophane, un acide aminé, favorise et améliore la qualité du sommeil.

Comment en consommer ?
Existant sous la forme de poudre, l’ashwagandha s’incorpore aussi bien dans les boissons froides que dans vos boissons chaudes. Au petit déjeuner ou avant d’aller dormir, une seule cuillère à café suffit !

Le schisandra pour optimiser la récupération

Pouvant atteindre 10 m de hauteur, cette plante grimpante est reconnaissable par ses petites baies rouges. Ces dernières contiennent des molécules polyphénoliques nommées schisandrines à l’effet stimulant et antioxydant. Par ailleurs, la richesse en vitamines (B, C, E) du schisandra sont excellentes pour protéger le système immunitaire et nerveux. Atout supplémentaire, cette plante protège le foie et aide le corps à se régénérer après une période de stress accrue.

Comment en consommer ?
Proposé sous forme de poudre, le schisandra se mélange très facilement aux aliments. Dans vos yaourts, vos compotes, ou vos boissons incorporez-y une cuillère à café.

Besoin d'aide?