La cranberry, un remède contre les infections urinaires ?

cranberry infections urinaires

Après un rapport sexuel, lors de fortes chaleurs ou encore à la ménopause : de nombreux facteurs peuvent entraîner des cystites et empoisonner la vie des femmes. Afin d’éviter ces infections, il existerait de nombreuses solutions naturelles. Parmi elles, la canneberge aussi appelé Cranberry. BIOPTIMAL vous dit tout sur les bienfaits de ce fruit !   

 

Un remède traditionnel contre les cystites  

Depuis plusieurs décennies, le jus de cranberry est consommé aux Etats-Unis comme remède traditionnel contre les infections urinaires. Cependant, certains remèdes de grand-mère s’avèrent être illusoire, qu’en est-il du cranberry ?  

Composé de proanthocyanidines A (PAC A), la cranberry permettrait de favoriser l’élimination des urines et ainsi que les infections urinaires. Sa composition empêcherait alors la fixation des bactéries Escherichia coli, à l’origine des cystites, aux parois de la vessie. Malgré tout, toutes les baies ne disposent pas de ces vertus bénéfiques. En effet, seule la canneberge américaine Vaccinium macrocarpon disposerait de ce mécanisme “anti-adhésion”.   

 

Le point de vue des scientifiques au sujet du cranberry 

Selon de nombreuses études, la canneberge serait particulièrement efficace pour limiter les infections du système urinaire. Des propriétés qui sont notamment reconnues en France par l’AFSSA (Agence Française de Sécurité Sanitaires des Aliments). En effet, cette agence nationale, aujourd’hui devenue l’ANSES*, émis un avis favorable en 2004 concernant les bénéfices sur la santé des baies de canneberge. 

Selon l’ANSES « la consommation de jus de Vaccinium macrocarpon (contenant 36 mg de proanthocyanidines mesurées) conduit à une diminution de la fréquence des infections urinaires dues à certains E.coli uropathogènes (…) chez des femmes adultes. Cet effet est également rapporté avec une poudre encapsulée de Vaccinium macrocarpon« . Malgré tout, il est essentiel de rappeler que les baies de canneberge ne peuvent en aucun cas substituer un dispositif médical adapté.  

 

Comment en consommer ?  

Disponible sous la forme de gélules, la cranberry peut être prise en continu ou deux à trois semaines par mois. Afin de bénéficier pleinement des vertus de ce fruit, il est essentiel d’apporter au minimum 36mg de PAC A par jourPour cela, nous vous conseillons de consommer 4 gélules du Cranberry Bio issu de notre gamme de compléments alimentaires bio.  

 

* Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *