Sport en été : 7 bons réflexes à garder en tête !

sport en été

Les beaux jours tant attendus sont arrivés ! Chaleur intense, soleil de plomb… pratiquer du sport en été n’est cependant pas chose aisée. Pour vous aider à rester au top de votre forme même pendant la période estivale, découvrez 7 gestes à suivre pour vous entraîner en toute sécurité.

Les beaux jours sont de retour ! Et contrairement aux idées reçues, il est tout à fait possible de pratiquer du sport mais quand il fait très chaud. Notre corps est capable de s’adapter à la chaleur et à la température extérieure. Son objectif ? Maintenir la température de corps à 37°C. Pour cela, ton corps va se mettre à transpirer de manière plus importante que d’habitude. Ce phénomène a pour but de protéger ton corps en gardant ta température corporelle toujours au même niveau.

Quand on pratique du sport en pleine chaleur, le corps est mis à rude épreuve. En effet, celui-ci doit travailler deux fois plus pour avoir une température corporelle soit encore plus basse que si l’on se prélassait seulement au soleil. En conséquence, le corps transpire de façon plus conséquente. Cette perte en eau dépendra majoritairement de la durée et de l’intensité de ton training. Garde bien à l’esprit que lorsque ton corps transpire, tu perds des nutriments essentiels au bon fonctionnement de ton organisme.

Autre point important : le soleil et la chaleur sont deux choses bien distinctes ! Ils n’auront pas le même impact sur ta séance de sport. Chacun réagit de manière différente à la chaleur, certain la supporte plutôt bien d’autres non. De manière générale, il est nécessaire d’adapter son entraînement lorsque les températures extérieures commencent à dépasser les 28°C. Pour beaucoup, pratiquer du sport en pleine chaleur relève du défi, cependant ce n’est pas impossible ! En prenant tes précautions et en adaptant ton entraînement, rien ne t’empêchera de réussir.

Règle n°1 : Écoute ton corps

Pratiquer du sport lorsqu’il fait chaud n’est pas chose aisée, cependant ce n’est pas une raison pour arrêter de s’entraîner durant tout l’été. Pour rester au top de ta forme durant la période estivale, il te suffit d’être à l’écoute de ton corps et de ne pas forcer jusqu’au malaise.

Si tu commences à te sentir trop épuisé à cause de la chaleur en plein entraînement, rien ne sert de s’obstiner ! Arrête ton entraînement tout en douceur en réduisant les poids et ton nombre de répétitions. Puis, passe à une séance de récupération.

Si tu as des symptômes plus importants comme le teint pâle, des maux de tête, des étourdissements, des vomissements, tu souffres sûrement d’une insolation. Dans ce cas, arrête immédiatement ta séance de sport et bois beaucoup d’eau. N’hésite pas à t’asseoir ou à t’allonger en mettant un linge d’eau fraîche sur ton visage. Pour tout coup de chaleur, n’oublie pas de toujours consulter un médecin.

Règle n°2 : Hydrate-toi suffisamment

Durant l’été, ton corps est amené à perdre plus facilement en eau puisque celui-ci transpire nettement plus. Un phénomène d’autant plus renforcé durant une séance de sport puisque le corps se met à travailler à plein régime pour réguler ta température corporelle. Pour compenser cette perte en eau, il est alors indispensable de t’hydrater suffisamment. Tu as un doute concernant ton hydratation ? Il te suffit de te peser avant et après ton entraînement. La différence de poids qui devrait s’afficher correspond à la perte en eau.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’eau n’est pas suffisamment riche en nutriments pour pouvoir nous hydrater parfaitement. Lors de forte chaleur, privilégie plutôt une boisson riche en sodium durant ta séance de sport. Elle t’aidera à maintenir une hydratation maximale tout au long de l’effort physique. Ces boissons riches en sodium sont d’autant plus intéressantes lors d’un exercice d’endurance où le niveau de sodium peut baisser de façon si importante que cela peut devenir dangereux. Chez Bioptimal, nous vous proposons une Boisson de l’Effort Bio, composée de myrtilles, de miel de maltodextrine et de sodium pour vous aider à rester hydrater !

Règle n°3 : Manger une quantité suffisante de fruits et de légumes

La chaleur nous coupe souvent l’appétit, ce n’est cependant pas une raison pour sauter des repas ! Quand on transpire, notre corps élimine les minéraux en plus grande quantité. Il est alors primordial de balancer cette perte. Pour cela, nous te conseillons de te faire des menus légers composés majoritairement de fruits et de légumes. En plus de te permettre de faire le plein de vitamines et de minéraux, ils te fourniront aussi de l’eau. Le melon et l’ananas s’avèrent particulièrement intéressants.

Tu dois garder à l’esprit qu’il est essentiel de te constituer des repas variés et équilibrés au risque d’avoir une carence en micronutriments. Le zinc et le magnésium sont notamment indispensables, une carence pourrait conduire à de grandes pertes de productivité ou de performance au quotidien. Dès lors, des problèmes de concentration et de fatigue pourraient survenir. Des conséquences qui ne font pas bon ménage avec la pratique d’une activité physique sous 30° !

Tu n’arrives pas à couvrir tes besoins journaliers en vitamines et minéraux ? Nous proposons un large choix de superaliments pour t’aider à fournir toute l’énergie dont ton organisme a besoin. Moringa, spiruline, chlorelle ou encore luzixine : choisis ce qui te convient le plus !

Règle n°4 : Habille-toi en conséquence

De nombreux vêtements modernes et fonctionnels permettent à la peau de respirer et à la transpiration de s’évaporer. Le corps est alors refroidi, ce qui est non négligeable lorsqu’il fait chaud. Cependant, ce type de vêtements a un certain coût ! Si tu n’as pas le budget, il te suffit de t’habiller le moins possible. Si tu pratiques ton sport en extérieur, veille à ne pas oublier ta crème solaire. La transpiration refroidit le corps, mais a aussi un effet loupe sur la peau. N’hésite pas à te tourner vers une crème solaire spécialement conçues pour le sport. Elle tiendra tout le long de ton entraînement sans laisser de couche grasse.

Règle n°5 : Adapte ton lieu et ton horaire d’entraînement

Lorsque les températures extérieures sont élevées, rien de mieux qu’une séance d’entraînement à l’aube. En effet, c’est le matin où les niveaux d’ozone se trouvent au plus bas et que l’air est frais. En prime : les salles de sport sont souvent vides ! Si tu ne peux pas effectuer ta séance de sport le matin, nous te conseillons de faire ton entraînement après 16h. En fin d’après-midi les températures commencent à redescendre et peuvent devenir plus fraîches. Tu peux donc prévoir ta séance de sport en fin de journée, cela te permettra d’éviter les pics de chaleur qui sont entre 14 h et 16 h.

Tu es un adepte du sport en extérieur ? Privilégie un lieu ombragé pour réaliser ton entraînement. Ton corps et ta peau te remercieront ! Oubli la plage et opte pour une séance de sport en forêt. Tu peux aussi t’entraîner de chez toi ou bien réaliser ta séance à la salle de gym qui peut être climatisée.

Règle n°6 : Vérifie le niveau d’ozone et d’humidité dans l’air

Avant de te lancer dans ta séance sport, n’oublie pas de vérifier le taux d’humidité de l’air et le niveau d’ozone Tu peux retrouver ces informations sur une grande partie des applications météorologiques. Si la limite d’ozone dépasse 180 mg par mètre cube, le poumon et le cœur sont exposés à un niveau de stress accru. Un stress en plus qui est absolument à éviter lorsque tu fais du sport.

Une forte humidité dans l’air défavorise considérablement l’évaporation de la transpiration sur la peau. Dès lors, notre système de refroidissement du corps ne fonctionne plus correctement. Il est donc deux fois plus important de boire suffisamment d’eau durant sa séance d’entrainement et d’y aller doucement. Globalement, à partir de 50 % d’humidité dans l’air, cela deviendra plus compliqué.

Règle n°7 : Surveille l’intensité de ton entraînement

En raison de la chaleur, le pouls a tendance à augmenter. Dès lors, il est très fortement recommandé de garder un pulsomètre près de soi, surtout si vous pratiquez une séance de cardio ou un entraînement plutôt long.

Les spécialistes de la santé et du sport conseillent alors de rester à 5 battements de pouls en dessous de la normale. Cela permettra à ton cœur de se reposer, d’autant plus que ce dernier à davantage de travail à fournir quand il fait chaud. Si tu ne mesures pas ton pouls, tu peux tout simplement t’entraîner à un rythme un peu moins soutenu que d’habitude.

BOOST TES PERFORMANCES SPORTIVES ....

SUPERALIMENTS

Spiruline bio poudre

8,95 21,95 
Besoin d'aide?